L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Se soigner

A domicile

SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) : Le SSIAD assure au domicile des personnes des soins de nature technique et/ou éducative afin de maintenir l'autonomie des personnes. Une prescription médicale est obligatoire. Elle définit l'acte à accomplir et la durée de la prise en charge. Consulter la liste des SSIAD des Hautes-Pyrénées.

ESA (Equipe spécialisée Alzheimer) : A domicile, en début de maladie, pour permettre aux malades d’utiliser leurs capacités restantes pour apprendre à faire autrement des actes de la vie quotidienne auxquels ils tiennent particulièrement, le Plan Alzheimer prévoit des équipes mobiles pluridisciplinaires, composées de professionnels formés à la réadaptation, la stimulation et à l’accompagnement des malades et de leur entourage dès le début de la maladie. Consulter la liste des ESA des Hautes-Pyrénées

Les professionnels de santé libéraux : Pour bénéficier de soins à domicile, il est possible de faire appel à un professionnel de santé libéral : infimiers, masseurs-kinésithérapeutes... Les professionnels de santé libéraux dispensent des soins divers, notamment des soins permettant le maintien à domicile des personnes âgées (sur prescription médicale). Rendez-vous sur le site de l'assurance maladie pour trouver un professionnel près de chez vous :  http://annuairesante.ameli.fr/

L’HAD (hospitalisation à domicile) est une forme d’hospitalisation qui permet, au domicile, d’assurer certains soins techniques, intensifs ou complexes que le secteur libéral, même coordonné, n’est pas en mesure de prendre en charge.  Elle garantit la continuité des soins (7 jours sur 7, 24 heures sur 24) dans un environnement familier.  L’HAD intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l’accord du médecin traitant qui assure la prise en charge médicale tout au long du séjour. Elle est prise en charge par l’Assurance maladie.

A l'hôpital

CM (Consultations Mémoires) : Il s’agit d’une consultation d’évaluation des troubles de la mémoire repérés par le médecin de famille. Elle est réalisée au sein d’un hôpital disposant d’une consultation mémoire ou auprès de neurologues libéraux. Au cours de la consultation, un bilan complet comportant notamment des tests de mémoire, un examen clinique et un examen psychique, est réalisé.

UCC (Unité Cognitivo-Comportementale) : Lors de crises qui nécessitent une hospitalisation, afin d’éviter un passage par de nombreux services hospitaliers qui fragilise ces patients.

Consulter la liste des CM et UCC