L'intégration des acteurs pour l'autonomie des personnes âgées

Les acteurs territoriaux du parcours

Ici vous pouvez retrouver des listes de contacts des acteurs du territoire de la MAIA65

Pour s'informer

CLIC (Centre Local d'Information et de Coordination) : Centres de ressources et d'information pour les personnes de plus de 60 ans, les 6 CLIC du département vous accueille, vous informe et vous oriente. Consulter la plaquette des CLIC dans les Hautes-Pyrénées

Pour les personnes âgées : Le Portail national d’information pour l’autonomie des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches. Rendez-vous sur le site http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Aides domicile

SAAD (Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile) : Les services d’aide à domicile peuvent intervenir pour aider les personnes âgées à faire ce qu'elles n'ont plus l'envie ou les capacités de faire, par exemple s’habiller, faire les courses, préparer les repas.  Consulter la liste des Structures d'aides à domicile agréées par le Département des Hautes-Pyrénées

Des aides existent pour aider à financer le coût de l’intervention d’un service d’aide à domicile :

APA (Allocation Personnalisée d'Autonoimie) à domicile : L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever, se laver, s’habiller…, ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.  L’APA est versée par le conseil départemental. Consulter la plaquette de l'APA. Télécharger le dossier de demande d'APA et le certificat médical

Les aides des caisses de retraites : Les caisses de retraite développent une politique d’action sociale destinée à prévenir le risque de perte d’autonomie des personnes âgées. Elles proposent : des informations et des conseils pour bien vivre sa retraite ; des programmes d’actions collectives de prévention pour bien vieillir sous forme d'ateliers : un accompagnement renforcé lorsqu’un retraité est fragilisé à l’occasion d’un événement de rupture, comme le veuvage ou le retour à domicile après hospitalisation, et qu’il rencontre des difficultés à continuer à vivre à domicile. Pensez à contacter votre caisse de retraite de base pour savoir à quelles aides vous pouvez prétendre.  Rendez-vous sur le site http://www.pourbienvieillir.fr

Soins à domicile

SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) : Le SSIAD assure au domicile des personnes des soins de nature technique et/ou éducative afin de maintenir l'autonomie des personnes. Une prescription médicale est obligatoire. Elle définit l'acte à accomplir et la durée de la prise en charge. Consulter la liste des SSIAD des Hautes-Pyrénées

ESA (Equipe spécialisée Alzheimer) : A domicile, en début de maladie, pour permettre aux malades d’utiliser leurs capacités restantes pour apprendre à faire autrement des actes de la vie quotidienne auxquels ils tiennent particulièrement, le Plan Alzheimer prévoit des équipes mobiles pluridisciplinaires, composées de professionnels formés à la réadaptation, la stimulation et à l’accompagnement des malades et de leur entourage dès le début de la maladie. Consulter la liste des ESA des Hautes-Pyrénées

Les professionnels de santé libéraux : Pour bénéficier de soins à domicile, il est possible de faire appel à un professionnel de santé libéral : infimiers, masseurs-kinésithérapeutes... Les professionnels de santé libéraux dispensent des soins divers, notamment des soins permettant le maintien à domicile des personnes âgées (sur prescription médicale). Rendez-vous sur le site de l'assurance maladie pour trouver un professionnel près de chez vous :  http://annuairesante.ameli.fr/

L’HAD (hospitalisation à domicile) est une forme d’hospitalisation qui permet, au domicile, d’assurer certains soins techniques, intensifs ou complexes que le secteur libéral, même coordonné, n’est pas en mesure de prendre en charge.  Elle garantit la continuité des soins (7 jours sur 7, 24 heures sur 24) dans un environnement familier.  L’HAD intervient exclusivement sur prescription médicale et avec l’accord du médecin traitant qui assure la prise en charge médicale tout au long du séjour. Elle est prise en charge par l’Assurance maladie. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'HAD de Bigorre : http://www.hospitalisation-a-domicile-tarbes.fr/

Accueil familial

L’accueil familial est une solution d’hébergement pour les personnes âgées qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre chez elles, momentanément ou définitivement. L'accueil familial constitue une alternative à l’hébergement en établissement.

Consulter la plaquette accueil familial

En établissement (EHPAD et USLD)

Les  Etablissement  d’Hébergement  pour  Personnes-Agées  Dépendantes (EHPAD) : Ils sont souvent connus sous l’ancien terme général de «Maison de retraite». Les EHPAD s’adressent à des personnes âgées de plus de 60 ans qui ont besoin d’aide et de soins au quotidien. Ces  établissements  peuvent  être publics, associatifs ou privés. Ils peuvent être ou non habilités à l’aide sociale par le Département.

Les USLD (unités de soins de longue durée) sont des structures d’hébergement et de soins dédiées aux personnes âgées de plus de 60 ans. Elles sont adossées à un établissement hospitalier. Les moyens médicaux qui y sont mis en œuvre sont plus importants que dans les EHPAD. Les USLD s'adressent à des personnes très dépendantes dont l’état nécessite une surveillance médicale constante.

Hébergement permanent : accueil des personnes de plus de soixante ans ne désirant ou ne pouvant plus vivre isolées. L’établissement devient alors leur domicile.

Hébergement temporaire : l’accueil temporaire participe au soutien à domicile des personnes âgées et permet de soulager les aidants souvent membres de leur entourage familial. Il peut être la réponse à des situations d’urgence telles qu’une sortie d’hospitalisation mais aussi pour faciliter le passage progressif vers l’hébergement permanent. Certains établissements disposent de place d’hébergements temporaires fléchés dans le cadre du dispositif  PAERPA  (sorties  d’hospitalisation,  hospitalisation  en  urgence  de  l’aidant,  réponse  eux  situations d’urgences).

Accueil de jour : certaines structures accueillent pour une ou plusieurs demi-journées par semaine des personnes âgées  en  perte  d’autonomie  en  leur  proposant  des  activités  à  but  thérapeutique  (dessin,  jeux,  cuisine, artisanat...)

Dispositifs Alzheimer : tous les EHPAD et USLD sont habilités à recevoir des malades d’Alzheimer mais certains établissements proposent aussi des services dédiés, tels que les PASA (Pôle d’Activité et de soins Adapté), les UHR (Unité  d’Hébergement  Renforcée) ou les USA (Unité Spécifique Alzheimer).

Consulter la liste des établissements

Pour connaitre les tarifs des établissements, télécharger le guide des EHPAD édité par le Département des Hautes-Pyrénées ou rendez-vous sur le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr (inclus un comparateur du reste à charge)

A l’Hôpital

CM (Consultations Mémoires) : Il s’agit d’une consultation d’évaluation des troubles de la mémoire repérés par le médecin de famille. Elle est réalisée au sein d’un hôpital disposant d’une consultation mémoire ou auprès de neurologues libéraux. Au cours de la consultation, un bilan complet comportant notamment des tests de mémoire, un examen clinique et un examen psychique, est réalisé.

UCC (Unité Cognitivo-Comportementale) : Lors de crises qui nécessitent une hospitalisation, afin d’éviter un passage par de nombreux services hospitaliers qui fragilise ces patients.

Consulter la liste des CM et UCC

Pour les aidants

Plateforme de répit : La plateforme départementale d’accompagnement et de répit propose un accompagnement spécifique aux aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.Par le biais d’une large palette d’actions de soutien et de répit, la plateforme d’accompagnement et de répit favorise le maintien à domicile et la préservation du lien aidant-proche accompagné.

Formations d’aide aux aidants : La maladie d’Alzheimer est une maladie très éprouvante pour les proches de la personne malade. Des formations sont ainsi proposées à chaque aidant familial. Il faut entendre par formation un temps d’échanges et de partage d’information sur la nature de la maladie, la relation d’aide, les techniques de prise en charge, la communication non verbale et la gestion du stress engendrée par la maladie. Ces formations sont organisées par des organismes agrées. 

Allo, j’aide un proche  : 0806 806 830
Le Pôle de ressources régional des maladies neurodégénératives a mis en place un service en ligne pour les aidants de patients souffrants de maladies neurodégénératives. 14 psychologues cliniciens spécialisés dans le cadre des maladies neuro-dégénératives reçoivent les appels des aidants, 7j/7 de 18h00 à 22h00, sur la région Occitanie. Les consultations sont gratuites, anonymes et confidentielles.

Consulter la liste des aides aux aidants

Télécharger le guide des aidants